Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


(j&s) tempt my trouble  :: jeju-si ((hurricane under the purple rain)) :: les quartiers nord :: la rue des bistros
avatar

Avatar : min yoongi.
Statut/orientation : (bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

Crédits : av: tweek.
Pseudo : hrsy.
Messages : 271
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1105
Soh Il Nam
poussières d'étoiles

min yoongi.
(bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

av: tweek.
hrsy.
271
26/04/2018
1105

Avatar : min yoongi.
Statut/orientation : (bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

Crédits : av: tweek.
Pseudo : hrsy.
Messages : 271
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t104-sin-ripped http://thirdwave.forumactif.com/t372-we-d-rather-die-than-do-it-your-way http://thirdwave.forumactif.com/t238-soh-il-nam#2354 http://thirdwave.forumactif.com/t239-soh-il-nam http://thirdwave.forumactif.com/t240-sin_istrail https://www.pinterest.fr/shadowelo/365-fresh-ijs/

Sam 5 Mai - 16:12

quartiers nord
ft. jin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018


Y 'a l'tumulte des rires, des soupires, les claquements des fourneaux, cent nuances de fragrances qui accrochent à la peau. L'incessante rhapsodie mêlant tintements de couverts et entrechoquement de verres à chaque table où on trinque, les dents qui grincent de trop serrer au cours du service qu’il assure, quand les plus basiques courtoisies s'oublient au profit d'un irrespect flagrant, à répétition.

Chorale d’éclaboussures sur nerfs à vif, feu aux poudres d’un sale tempérament.
Mauvaise idée que ce remplacement improvisé  en soirée alors même qu’il a déjà enchaîné son quota d’heures en journée — des patrons aux clients, ça ordonne, ça bouscule, ça proteste, ça s’impatiente en tornade éreintante, et Sin, balloté de mauvais gré, laisse chuter le sourire forcé. L’agacement s’accumule, l’impatience avec, et les mimiques témoignent de l'outrage des clients qui le voient slalomer sans plus se presser entre les tables, clairement gonflé.

Les vibrations de son téléphone le cueillent par surprise et il s'éclipse en cuisines à la première occasion. Pikajin s’affiche en tête de notifications, et il jure entre ses dents en se souvenant brusquement — il avait négocié qu'elle n'écume pas les clubs à la tombée de la nuit, promettant d'être tout à elle ce soir... avant d'oublier. La grimace navrée se mue en sourire avec une redoutable efficacité ; elle a le don de dissiper les nuages de tempête qui s'accumulent à l'orée de son âme, Jin, et de distiller à la place ces sensations dont il se refuse à reconnaître l'existence : chaleur au creux du ventre, apaisement, l'envie irrépressible de tout lui céder clashant avec la tentation tenace de l'agacer.

Reste que c'est à regret qu'il tape, à la va-vite, un refus forcé qui la laissera sans doute bougonne ((il
Et puis il hésite, Sin, efface, switche sur un autre contact.
to: masterbigballs
coincé au resto
remplacement, pas eu le temps de prévenir
t’es dispo pour emmener jin dîner ce soir?
La réponse fuse rapidement, plus joueuse qu’escomptée.
Et Sin esquisse un rictus espiègle lorsqu’il accepte, sans se faire prier, de se joindre à Cha pour taquiner la jolie poupée : texto laissés sans répondre, ou comment tirer sur les cordes sensibles de l'égo et de l'impatience combinés.


Dernière édition par Soh Il Nam le Dim 6 Mai - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : e'dawn
Statut/orientation : cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



Crédits : NO☽TUΛ
Pseudo : shadow
DC(s) : //
Messages : 446
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1446
No Sacha
poussières d'étoiles

e'dawn
cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



NO☽TUΛ
shadow
//
446
26/04/2018
1446

Avatar : e'dawn
Statut/orientation : cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



Crédits : NO☽TUΛ
Pseudo : shadow
DC(s) : //
Messages : 446
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1446
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t152-deadline#694 http://thirdwave.forumactif.com/ http://thirdwave.forumactif.com/t245-no-sacha#2538 http://thirdwave.forumactif.com/t244-no-sacha#2510 http://thirdwave.forumactif.com/t287-masterbigballs http://thirdwave.forumactif.com/

Dim 6 Mai - 14:49

quartiers nord
ft. sin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018


Tête qui tombe sur l'épaule, traits sereins accordés par Morphée. Sacha est plongé dans un sommeil lourd bercé par les hurlements d'Oliver Sykes qui troublent quiconque a le malheur d'habiter le quartier de Jinhee. La blonde perd patience, fait tinter ses bagues contre la vitre jusqu'à ce qu'un sursaut l'arrache au confort du sommeil. Il réduit le son de sa chaine-hifi, baisse à peine la vitre ( faible précaution contre sa foudre ) et là comme présumé les invectives pleuvent. Il affecte une moue désolée, se ratatinant sur son siège à chacun de ses nouveaux assauts verbaux, jusqu'à ce que ce soit assez ridicule pour la faire rire. Il tente alors un « pardon » le coude appuyé sur le bouton qui fait disparaître le barrage transparent entre elle et lui, se redressant promptement pour sortir la tête de l'habitacle et lui voler un baiser qui finit par s'attarder dans un nouvel éclat de joie sonore qui leur vaut le regard furibond d'un voisin sorti prendre son courrier, celui qui doit sûrement penser « oh non, encore eux. »  

« Tu conduis ? » Il se décale sur le siège passager, la laisse s'installer avant de s'assoupir à nouveau mais cette fois-ci contre elle. Son regard fait des vagues, il va et vient de son visage de poupée camée à la route. Le jeu est de ne jamais se faire prendre par l'autre mais lorsque ça arrive, les lèvres s'étirent, scotch imaginaire sur les commissures qui perd de son adhésion une fois dans le restaurant. Ça grouille de monde, Sacha suffoque pour Sin qui semble avoir atteint sa limite pour la journée. Le duo l'aborde, sourires compatissants qui glissent sur leur Il Nam à la démarche esquintée par le surmenage. Le blond quitte la main de Jinhee pour saisir le poignet de Sin, l'entraînant avec eux jusqu'à leur table fétiche, face à la baie vitrée. « Il prend une pause, c'est ok ?! » Le refus n'est pas envisageable, son manager acquiesce d'un hochement de tête désabusé, approbation subtilement arrachée par la force de leur réputation de clients très généreux.

Maintenant qu'ils sont tous les trois installés, Jin en profite pour reparler des sms, les « fameux » ceux qui sont restés sans réponses et qui méritent qu'on leur perce les tympans. Affalé sur la banquette, une jambe négligemment posée sur les cuisses de Sin. Cha parcourt des yeux la carte qu'il connait pourtant par cœur, laissant le temps qu'il faut à leur blonde de terminer son esclandre, ignorance qui ne fait qu'enfler sa colère. Doucement, il fait tomber son bouclier-carte qui lui couvre le bas du visage. « On t'a répondu sur la convo groupée, c'est toi qui devais pas avoir de réseau. » Paume ouverte vers lui, elle demande réquisition de son téléphone pour vérifier. « J'ai plus de batterie... » Celui de Sin traîne sur la table, tous les regards convergent vers lui. Une lutte démarre, avec elle des verres renversés, une salière qui se répand sur le sol et aucun vainqueur car dans sa chute l'écran du portable s'est fissuré. Le manager débarque à leur table, poings sur les hanches. Sacha s'enfonce dans son siège, remonte le col de son haut jusqu'à son nez, désignant du doigt Jinhee comme étant la seule fauteuse de trouble.
Ça, il va le payer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : lily maymac
Statut/orientation : fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


Crédits : blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
Pseudo : notyourmama (chloé)
DC(s) : sung eun ae
Messages : 1350
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 3079

Kang Jinhee
poussières d'étoiles

lily maymac
fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
notyourmama (chloé)
sung eun ae
1350
26/04/2018
3079


Avatar : lily maymac
Statut/orientation : fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


Crédits : blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
Pseudo : notyourmama (chloé)
DC(s) : sung eun ae
Messages : 1350
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 3079

Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t120-jinhee-acid-rain http://thirdwave.forumactif.com/t171-jinhee-overdose http://thirdwave.forumactif.com/t163-kang-jinhee#788 http://thirdwave.forumactif.com/t195-kang-jinhee#1203 http://thirdwave.forumactif.com/t231-lejindary#1935 https://www.pinterest.fr/notyourmamama/oc-kang-jinhee-my-brain-is-full-of-acid-rain/

Lun 7 Mai - 23:32

quartiers nord
ft. jin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018


y a le corps qui valse du lit à l'armoire, le téléphone balancé sur l'oreiller ; désespérée d'avoir une réponse instantanée, de voir l'écran s'allumer sous ses yeux écarquillés. la coréenne s'agace de cette ignorance ponctuelle, rejoue dans sa tête les promesses qu'elle espérait éternelles. une soirée où ses doigts devaient se mêler à la chaleur de ses draps, loin de l'euphorie des projecteurs-sparadraps de clubs dans lesquels elle peut oublier toute existence pour faire place à sa propre démence. son regard parcourt les fringues pendus, laisse fleurir dans le fond de son esprit l'idée d'abandonner le garçon-fusée. son haut tombe au sol quand le son d'un klaxon routinier fait vibrer la glace de sa fenêtre. la poupée ouvre la vitre, ne porte d'importance à son sous-vêtement exhibé à tout le quartier et fronce les sourcils en voyant l'autre l'attendre, les mains sur le volant. coupable d'ignorance à l'instar du premier, elle est tentée de le laisser crever à la lisière de son royaume-enfer ; mais le myocarde palpite, l'excitation l'anime, et elle récupère son t-shirt sur la moquette pour l'enfiler à nouveau tandis que ses pieds dévalent les escaliers. aucun signe, aucun mot à ce père qui croise sa silhouette fantômette et la porte qui claque, écho de cris qui n'ont jamais ébranlé l'air quand les gorges se serraient sous la pression de leur relation poison. à côté du véhicule, les bagues frappent le carreau, prémices de tous les mots, de toute la violence qu'elle abattra sur sa gueule d'ange. mais il divertie sa colère, disperse la fureur passagère en la faisant rire ; c'est si sincère, si réel, et pourtant elle se sent presque trois mètres au-dessus du ciel quand il appose contre ses lippes un plaisir sucré, une gourmandise censurée. la route se fait sous silence, la radio en résonance dans l'habitacle, les mèches de sacha contre son cou, le cœur qui frémit. bien vite, ils arrivent là où la partie manquante se trouve ; fatiguée, claquée, exténuée. l'enfant-icare est plus rapide et il l'emmène à leur table habituelle, où chacun s'installe comme s'ils étaient chez eux ((mais n'est-ce pas là une vérité peu prononcée ? où qu'ils soient, où qu'ils aillent, leurs âmes trouvent leur place tant qu'ils sont ensembles contre la populace)). après un court instant, les mots fusent, des phrases ponctuées d'insultes, de reproches. « vous vous étiez passés le mot pour pas me répondre ? bande de chiens. » qu'elle dit d'une voix distincte, devient perturbatrice d'une clientèle dont elle n'a rien à faire. sacha retourne la situation contre elle et elle fume l'étudiante, les joues rougies par l'agacement plombant. s'en suit une lutte pour la vérité qui fait un blessé : le téléphone de sin éclaté par leur embrouille enfantine. jinhee ignore le manager, attrape le doigt du meilleur ami en carton qui lui fait face et le tord « ose refaire ça et j'te le bouffe. » les dents qui claquent entre elles avant que les yeux ne fusillent l'homme encore debout à côté de leur table. « un souci ? » question rhétorique posée d'un ton supérieur alors que sa tête s'incline doucement sur le côté, comportement d'une jeune fille doublement agacée. la pression d'un nom fait vriller le manager qui rebrousse chemin, poings serrés, dos voûté ; que ces enfants bénis par leur famille dorée soient sévèrement sanctionnés, voilà ses sombres pensées. la blonde lâche le doigt de l'orphelin et attrape un morceau de pain qu'elle prend le temps d'éplucher pour en balancer des morceaux aux hyènes « ignorez moi encore une fois et j'vous fais vivre un enfer sales cons. » mots entrecoupés par ses lancés-missiles et ce n'est que lorsqu'elle est à court de munition que le champ de bataille retrouve un calme temporaire. elle a la mâchoire qui grince, la poitrine qui gonfle sous son humeur irritée ; mais elle ne peut empêcher ce demi-sourire de naître à la commissure de ses lèvres quand elle sent, enfin, leur présence à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : min yoongi.
Statut/orientation : (bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

Crédits : av: tweek.
Pseudo : hrsy.
Messages : 271
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1105
Soh Il Nam
poussières d'étoiles

min yoongi.
(bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

av: tweek.
hrsy.
271
26/04/2018
1105

Avatar : min yoongi.
Statut/orientation : (bi) // marié à une cause explosive, amoureux des lendemains incertains. abonné au tumulte des histoires éphémères, au confort des non-sentiments (déni en délit, quoique son coeur se lie malgré lui à deux âmes à la fois).




i got troubles that won't let me be
but I won't get tired, set the town on fire
'till my troubles got trouble with me

___________ ꧁꧂ ___________

k e y w o r d s aesthetic.
☽☽☽. no sleep club ⊱ built with a heart but broken from the startblack is poetic ⊱ underneath the darkness, a light trying so hard to be seen ⊱ shining like gun metal : cold and unsure ⊱ you can count on me to misbehave ⊱ rather be spitting blood than have silence fuck me up ⊱ in the ring and coming for blood. we’ll be the ones to bring all the madness ⊱ mama called me destructive ; said it’d ruin me one day ⊱ you can’t trust myself with my three am shadow ⊱ not afraid of hearing the sirens ⊱ my history has brought me to this place ⊱ i still have proofs in form of scars ⊱ halo full of fire ⊱ everyone can start again ; not through love but through revenge ⊱ city lights from a high risescattered ideas ⊱ dark skiessinning on my mind, drinking on beers and red wine ⊱ the pain’s inside and nothing can free me from my body ⊱ well acquainted with villains that live in my bed ⊱ eyes like daggers, and a soul like the sunneon lights, vivid dreams ⊱ broken handwriting ⊱ running free all night long ((carving our place into time and space)) ⊱ bleeding wounds ⊱ hands in the air, feeling alrighttexts at five a.m « this reminded me of you ». ⊱ ripped jeans ⊱ leather jackets, tousled hair, silver necklaces ⊱ wind in the face while riding a skateboardscraped knees and knuckles ⊱ trusting few but trusting them with my lifeliving each day as if it was the lastbad decisions make for the best memories ⊱ can’t imagine a life without breathless momentsdyed hair ⊱ ripped at every edge, still a masterpiece.

___________ ꧁꧂ ___________


[ 3 6 5 fresh. ] ⇣
☽☽☽. cha & jin. ((on this endless night, even the moon is drunk. your sleeping sixth sense will open its eyes because of me, player champagne showtime.))

« (...) entre les sourires complices et les bravades espiègles: pour une nymphe délicate tissée d'audace, qui plongerait dans le vide au nom d'un défi ; pour un garçon talonné par la mort, regard océan et vague à l'âme. amants en perdition ayant promis de ne pas l'aimer pour la vie. »

Crédits : av: tweek.
Pseudo : hrsy.
Messages : 271
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1105
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t104-sin-ripped http://thirdwave.forumactif.com/t372-we-d-rather-die-than-do-it-your-way http://thirdwave.forumactif.com/t238-soh-il-nam#2354 http://thirdwave.forumactif.com/t239-soh-il-nam http://thirdwave.forumactif.com/t240-sin_istrail https://www.pinterest.fr/shadowelo/365-fresh-ijs/

Sam 12 Mai - 14:53

quartiers nord
ft. jin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018
« En salle Soh ! Tu n'es pas payé pour admirer la déco. »

Téléphone rangé dans la foulée, il tourne les talons de mauvais gré. S'engage à nouveau entre les tables encombrées de mondains hautains, air sombre en étendard. Il s'fait équilibriste, Sin : consciencieux mais audacieux, impliqué mais effronté — et sans cesse il évolue sur le fil, à s’efforcer d’éviter de basculer dans les affres d’une impudence éhontée.
La lassitude est morale ; faute de douleur, c’est l’agacement qui rugit dans ses veines. Mais une confirmation de Cha, consultée à l’abris des regards, mue la brume nébuleuse de son ciel en cumulus lumineux. Traits qui s’éclairent d’un rictus en coin, regard qui s’égare à l’entrée dans l’attente de leur arrivée — il parvient à les louper néanmoins, occupé à une table jusqu’à l’instant où ils surgissent pour l’entraîner d’office en pause improvisée. Il prend une pause, c'est ok ?! Et la question n’en est pas une, réthorique d’enfant riche auquel on ne saurait dire non. Le manager agrée sur un sourire crispé : se retient de contrarier deux clients réguliers aux pourboires élevés. Mais sa froide politesse diluée par un regard abscons souffle la promesse distincte d’heures de labeur et d’abus verbal en rétribution pour son aplomb.

Tant pis. L’urgence à présent est la tempête d’insatisfaction dont vibre Jinhee, quoique.
Peut-être est-ce plutôt ni plus ni moins la profondeur de son décolleté, ou la cuisse que Sacha allonge en travers de celles de Sin — priorités. Dans la chaleur de leurs prunelles taquines, le reste s’efface de ses perceptions, vision latérale floutée pour ne laisser d’espace à rien ni personne d’autre qu’eux. Sa main épouse la courbe masculine, redescend jusqu’au genou en une caresse infime tandis que le blond allie ses prunelles attachantes à une défense litigieuse. Clame en mytho un problème de réseau dont découle un jeu de mains en quête de preuves ou de démenti.

D’eux trois, il est seul à grincer des dents lorsque s’effondre leur château de cartes : des verres qui se fendent à l’écran explosé dont il écope en souvenir. « Et merde », Sin jure, censure la flopée d’imprécations que précipite à ses lippes crispées les relents de frustration. Le manager apparaît en une tentative faiblarde d’autorité, mais le plus raide des caractères fait pâle figure face à un patronyme renommé ; il bat en retraite une seconde fois, remplacé par un serveur qui s’empresse de faire disparaître les dégâts de leur rixe puérile. Et au « ignorez moi encore une fois et j'vous fais vivre un enfer sales cons. » qu’elle vocifère en les criblant de pain, il arque un sourcil intrigué. Raille que : « C’est déjà le ças. » ; se redresse de son siège en délogeant au passage la jambe de Sacha, pour emprisonner dans ses paumes les griffes de la lionne. « T’as fini gamine ? » il se moque. Quoique aînée du trio infernal qu’ils représentent, elle n’est en rien la plus raisonnable depuis qu’ils se côtoient. La pluie de miettes s’interrompt le temps d’un duel de regards, avant qu’il lève les yeux au ciel et se courbe un peu plus — assez cette fois pour effleurer ses lèvres d’un bref baiser synonyme d’excuses tacites pour le rendez-vous oublié. « À défaut de me faire virer, j’vais clairement morfler. Le constat râlé ne le retient pas de glisser un bras sur le dossier du siège de Sacha, toutefois, ni d’effleurer sa nuque une seconde, du bout des doigts. Et c’est sans doute ce qui pèche, cette main qui se balade sur l’épiderme d’un crème d’un autre garçon : cette fois, la démarche déterminée du manager annonce le game over. Je suis dans l’obligation de vous demander de partir, il assène entre ses dents crispées. Votre comportement trouble le reste de notre clientèle. Vraiment ? Un coup d’oeil aux alentours confirme sans grande surprise, mais les mines offusquées et les traits choqués lui étirent les commissures en une moue méprisante. Sin empoche le téléphone amoché, se lève sans faire d’histoire. S’incline juste autant que l’exige le respect devant le manager qu’il salue — mais noue un bras à la taille de Sacha pour l’attirer contre lui et sans une once de retenue, capture ses lippes avec avidité ; indécence assumée sur fond d’exclamations furieuses, il dévore la chair tendre, gomme chaque morsure par une caresse jusqu’à ce que l’oxygène lui manque. Deux gorilles en guise d’agents de sécurité s’approchent déjà pour exiger fermement qu’ils quittent les lieux pour de bon, et rictus amusé fermement érigé, Sin lève les mains en signe de reddition moqueuse.
Main qui, baladeuse, glisse l’instant d’après sur les courbes généreuses de Jinhee, provocantes et impénitentes.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : e'dawn
Statut/orientation : cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



Crédits : NO☽TUΛ
Pseudo : shadow
DC(s) : //
Messages : 446
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1446
No Sacha
poussières d'étoiles

e'dawn
cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



NO☽TUΛ
shadow
//
446
26/04/2018
1446

Avatar : e'dawn
Statut/orientation : cage thoracique assez large pour les contenir tous les deux, jinhee et il nam. relation libre, décomplexée qui comble le palpitant laissant néanmoins le champ libre aux relations superficielles.


apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius de utroque de cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.



Crédits : NO☽TUΛ
Pseudo : shadow
DC(s) : //
Messages : 446
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 1446
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t152-deadline#694 http://thirdwave.forumactif.com/ http://thirdwave.forumactif.com/t245-no-sacha#2538 http://thirdwave.forumactif.com/t244-no-sacha#2510 http://thirdwave.forumactif.com/t287-masterbigballs http://thirdwave.forumactif.com/

Dim 13 Mai - 22:27

quartiers nord
ft. sin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018


Moue insolente, Sacha récupère son doigt en tirant jusqu'à ses incisives la main qui le tord. Une morsure entre le pouce et l'index sonne sa délivrance, il retient mal son hilarité contrariée par la venue du manager vite rabroué par Jin qui après être passée à autre chose retrouve vite où poser son intérêt : lui. Lui qui profite de l'intervention de Sin pour se faire tout petit et récupérer le téléphone pour essayer de réparer les dégâts. À son grand étonnement, le smartphone fonctionne toujours. Il retire le film de protection de son propre téléphone pour le poser sur celui de Sin afin que ce dernier évite de se couper en l'utilisant. « À défaut de me faire virer, j’vais clairement morflerT'as qu'à donner ta démission ? Ton boss a une gueule de con en plus. » Raclement de gorge, la « gueule de con » se manifeste en leur priant de déguerpir le plus rapidement possible. Sacha lui offre un sourire scandaleux, entre le « pardon monsieur » et le « je vous emmerde. » Plus agacé par le fait de devoir bouger alors qu'il avait confortablement calé sa tête contre le bras d'Il Nam que par le fait d'être jeté dehors car ils sont « indésirables. » Le blond pousse un soupir las plus gros que lui avant d'obtempérer, glissant sur le côté pour dégager les lieux. Action anticipée par l'âme écorchée des Titaniums qui s'embrase sur ses croissants de chair, braises tisonnées par Sacha qui fixe mille sourires mutins dans ce baiser-révolte qui se transforme en lutte puérile. Les corps basculent, assaut des deux côtés jusqu'à savoir lequel des deux a vraiment le dessus sur l'autre. Au final Sacha enjambe le corps du brun sur la banquette, commissure étirée par l'amusement de voir un Sin tout essoufflé par leur échange aux effets de tornades. T-shirts chiffonnés, cheveux en bataille, lèvres rubescentes, contrecoups de leur provocation affective désapprouvée par le manager qui détourne les yeux. « Fallait pas le prendre mal, elle est pas si moche votre tête monsieur. » Il se penche en guise d'au revoir, attend Jin et Sin à l'extérieur en mâchant bruyamment un chewing-gum mentholé qui fait déjà de l'oeil à sa meilleure amie. Depuis qu'ils sont au collège, ils ont ce truc de toujours se les partager. Leurs potes sont un peu écoeurés lorsqu'ils le font et c'est sans doute pour ça qu'ils continuent de le faire. « On fait quoi maintenant ? On peut aller dormir ? Je suis fatigué. » Qu'il geint en trainant des pieds derrière eux. En sentant une réplique de Jinhee arrivée, il fait une contre-proposition. « Ou alors on va au Ghost Rider mais on fait pas la fermeture, demain j'ai cours tôt. » Il s'amuse à faire éclater des bulles tout près de leurs oreilles, jusqu'à ce que ça agace trop Sweetie qui tape du plat de la main contre la bulle verte qui mange désormais tout le bas du visage du gamin. Pour se venger, il l'attrape par les poignets et force un baiser. Sa bouche toute collante de sucre atteint sa joue, la sulfureuse blonde se débat tellement pour s'échapper qu'ils finissent par tomber tous les deux. Sacha, contaminé par un fou rire solaire, met du temps à se remettre de ses émotions, main tendue à Sin pour qu'il l'aide à se relever du sol. La manche longue de Cha glisse jusqu'a son coude, peau à nue qui expose de nombreux pansements de couleurs pastel : bleu, orange, violet... comme pour amoindrir ce qu'il y'a de cacher en-dessous. Certains maux sont à découverts, par manque de trompe-oeil dans le placard à pharmacie. Il se relève tout seul, l'air de rien, tire sur sa manche avant de venir au secours de Jinhee toujours étalée sur l'asphalte. Il sourit un peu plus en leur proposant de prendre un taxi puis de le quitter avant qu'il n'atteigne leur destination histoire d'éviter d'avoir à le payer, pour les cheap thrills et surtout pour faire diversion.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : lily maymac
Statut/orientation : fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


Crédits : blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
Pseudo : notyourmama (chloé)
DC(s) : sung eun ae
Messages : 1350
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 3079

Kang Jinhee
poussières d'étoiles

lily maymac
fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
notyourmama (chloé)
sung eun ae
1350
26/04/2018
3079


Avatar : lily maymac
Statut/orientation : fiancée à son meilleur ami, sacha, afin d'éviter le mariage forcé préparé par ses parents + s'engage petit à petit dans une relation libre aux côtés de sacha et il nam, triangle éternel // se complaît dans des romances éphémères. laisse les bras des éphèbes l'encercler, dévore leur masculinité, puis jette leur cœur en pièces.


LE COEUR QUI BAT
ENTRE VOS PHALANGES

Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote. Apollo anteponas habetote facta sapientissimum dicta vestrum quem cave iam iam illius ne cave ob habetote illius enim illius De utroque De cum ne ais iudicavit facta ipsum laudantur habetote.


Crédits : blue moon (av) ; tweek (icon) ; ice and fire. (sign)
Pseudo : notyourmama (chloé)
DC(s) : sung eun ae
Messages : 1350
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 3079

Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t120-jinhee-acid-rain http://thirdwave.forumactif.com/t171-jinhee-overdose http://thirdwave.forumactif.com/t163-kang-jinhee#788 http://thirdwave.forumactif.com/t195-kang-jinhee#1203 http://thirdwave.forumactif.com/t231-lejindary#1935 https://www.pinterest.fr/notyourmamama/oc-kang-jinhee-my-brain-is-full-of-acid-rain/

Sam 16 Juin - 2:17

quartiers nord
ft. jin & cha
I keep on messing with your head, you keep on messing up my bed. seek how we pretend, but we're not only friends and we're not lovers, we're just trouble — so tempt my trouble.

©️ ic: tweekdisorder.

05 / 2018


les dents de sacha rencontrent sa main, morsure délicate qui imprime sa peau d'une marque légère, passagère ; un rictus déforme son visage d'ores et déjà transformé par la frustration de la situation. si cette attaque prend fin, jinhee ne met pas longtemps à trouver un autre moyen de se venger en les criblant de morceaux de pain, balles inoffensives dans lesquelles elle déploie toute sa rage éphémère pour ces deux êtres aux couleurs pastels. si l'un se noie dans le noir et le rouge, adoucis par des sourires dont la rareté les rendent que plus précieux, l'autre marche sur des cases jaunes, puis bleues, un chemin carnavalesque pourtant sinueux lorsque, dans son esprit fiévreux, il ne demande qu'à partir. les paumes du serveur viennent enfermer les siennes ; et il a des yeux charbons qui la font presque fondre. si seulement elle n'avait pas le regard si dur, vacillant entre un air de défi et de mépris. jusqu'à ce qu'il abandonne la partie et tire sa révérence en lui offrant la plus tendre des délivrances. un baiser rapide, un pardon subtil. jinhee esquisse un léger sourire avant de jeter un dernier morceau de mie à p'tit ange et de lui tirer la langue, retrouvant ce comportement d'enfant qui la décrit tant. elle hoche la tête, acquiesce à l'idée donnée par sacha ((démissionner, rendre le tablier, pourvu qu'il ne voit plus son boss désabusé)). parce qu'il semble si facile, si simple, à deux personnes comme eux de claquer la porte d'un job qui ne plaît pas. les billets dans les poches, ils ne connaissent la difficulté de l'argent, l'absence de diamants. quand l'ennemi pointe le bout de son nez, sneaky sneaky bitch qui s'offusque du spectacle que deux hommes peuvent donner sous son toit. et jinhee, elle ne peut comprendre comment des douceurs peuvent être perçues comme une insulte, comment des caresses peuvent être semblables à un pistolet sur la tempe. ses yeux divaguent entre les enfants-rois et le patron qui se lance dans une tentative d'intimidation, bien vite ébranlée par la provocation dont sin est le maître. de là où elle est, elle ne peut que sourire l'impétueuse, se délectant de la chaleur que dégagent leur corps scellés par leurs lèvres dévorées. l'impatience gagne l'adversaire qui commence à montrer les crocs à ces gamins sans pudeur pour lesquels il nourrit tant de rancœur. la main aventureuse du kamikaze se perd contre les hanches de la nymphe, s'immisce sous le tissu léger dans un dernier effort pour choquer les spectateurs bouche bée. le bras de jinhee se hisse jusqu'aux épaules de ce dernier avant de le tirer jusqu'à l'extérieur de ce nouveau lieu interdit à leurs fracas houleux, où la pointe de leur triangle imparfait les attend patiemment. un rapide coup d'œil vers le blond et ses lèvres s'étirent en un sourire malicieux. l'odeur mentholée qu'il dégage, le bruit agaçant qui le détaille. elle roule des yeux, lâche sin pour se tourner vers ce meilleur ami qui avait prédit sa réaction ; la poupée devenue si prévisible face à cet être clair-obscure. puis le coup part tout seul. elle éclate cette bulle soufflée trop près de son visage, démarre un nouveau carnage. l'étudiante se débat, perd de la force dans ces éclats de rire naturels et sincères ((une douce mélodie qui ne vit qu'au rythme de leur myocarde)) et tombe à la renverse sur le trottoir avec sacha, l'hilarité cousu à leurs lèvres tachetées de chewing-gum usé. elle reste étalée, tente de libérer sa peau de la gum verte sans gâcher son maquillage soigné. un râle quitte sa gorge, coupé par des rires incontrôlés « tu saouuuules sacha putain, j'ai mis des plombes à me m... » et elle s'arrête, le regard perdu sur son avant-bras. il y a sa blancheur contrastée avec ces pansements multicolores, ces maux disparates avec son sourire béat. elle a le cœur qui manque un battement la kang, la claque qui lui chauffe la joue. sacha lui tend la main, prêt à l'aider, mais elle ne peut veut le regarder, ignore son geste bienveillant en se levant par ses propres moyens et en se tournant vers la route bondée. pouce en l'air, elle arrête le premier taxi disponible et s'invite à l'intérieur en faisant un signe aux deux garçons. adresse donnée, la poupée s'installe en posant ses jambes sur les cuisses de sin, les yeux obnubilés par son écran allumé où défilent des comptes instagram sans grand intérêt - si ce n'est se montrer. puis, elle se redresse, alors à quelques rues du ghost rider, et se jette entre les deux sièges avant, assez pour passer son petit buste et poser sa main sur  l'habitacle. « je pense que mes amis vont descendre ici, je ferais le reste du chemin seule. avec vous. » sourire charmeur, alors qu'elle perçoit le coup d'œil de l'homme sur son décolleté mis en avant exprès. la voiture s'arrête dans un coup de frein soudain, laissant sacha et sin s'échapper de la voiture. « merci. » un baiser déposé contre sa joue et la poupée escalade les sièges pour s'installer à la place avant. face à son volant, il garde pourtant son visage tourné vers elle ; elle et ses yeux de chat, elle et sa silhouette féline. quand, sans qu'il ne s'y attende, jinhee s'échappe à son tour, ouvre la porte avant et court à vive allure jusqu'à ses acolytes pour prendre la fuite. ses doigts s'enroulent autour des leurs et leurs pieds parcourent le bitume à l'unisson. ignorants les cris du chauffeur, ils se perdent dans la nuit, disparaissent à l'ombre du clair de lune.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
(j&s) tempt my trouble
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qualité télévisée moyenne : floue
» [résolu] probleme ecriture sur internet
» Liam ♠ An ordinary human? Not really ...
» When I find myself in times of trouble (LENNY)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIRD WAVE :: jeju-si ((hurricane under the purple rain)) :: les quartiers nord :: la rue des bistros-
Sauter vers: