Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


(f) shein nari ❧ lee ji eun (iu) - réservée  :: the first word of our story :: A l’ombre de nos souvenirs
avatar
Invité
Invité


Jeu 3 Mai - 13:01
shein nari
lee ji eun [ iu ]
nom, prénom ❧ shein. réfugiée maîtrisant mal la langue, leur génitrice a confondu les champs et indiqué une partie de son prénom à la place réservée au patronyme. son prénom, nari, s’accorde aux traditions de ses origines. âge, naissance ❧ 25 ans en fin d’année (1993). origine, nationalité ❧ racines myanmaraises (birmanes) de par sa mère, mais nationalité et héritage culturel coréens, jeju l’ayant vue naître. statut civil ❧ au choix. orientation ❧ au choix. occupation ❧ gendarme, spécialisée dans la confection de portraits-robots. situation monétaire ❧ galérienne, études achevées et prêt à rembourser. sa famille a toujours penché dans le rouge, maintenant un semblant d’équilibre grâce aux efforts de chacun et aux demandes d’aides financières enchaînées en permanence. lieu de résidence ❧ immeuble décrépi d’u sud défavorisé mais vibrant de vie. signe particulier ❧ on lui donne toujours largement moins que son âge ; gagner en crédibilité au travail n’est donc pas une tâche aisée. groupe ❧ copper storm crédits : skatevibetm.
patiente ; têtue ; minutieuse ; rationnelle ; attentionnée
☾. sa mère n’a jamais tout à fait maîtrisé le coréen. en tant qu’aînée, nari a endossé autant de responsabilités que possible pour faire la transition entre leur mère et ses cadets et gérer la paperasse administrative qui s’amoncelait en permanence.
☾. elle deux soeurs: une cadette, yeri — née namjoon, unique garçon de la fratrie avant sa transition —, et une benjamine, nayon.
☾. cumuler une bourse et un job étudiant lui a permis de financer ses études en psychologie et un cursus mineur en art. à la sortie, elle a passé des mois à chercher quoi faire d’elle-même, de ses montagnes de carnets de croquis et de sa tablette graphique chargée de créations qu’elle peinait à montrer au grand jour. elle n’a jamais osé concrétiser son rêve de se lancer dans les manhwa, inquiète de se consacrer à une passion qui n’apporterait aucune stabilité financière à ses proches.  
☾. elle a été tentée pendant un temps de rejoindre la vague, plus précisément les silver dreams ; mais l’emportement des autres groupuscules, et des freaks en particulier, l’a refroidie — potentiellement bien trop risqué. même si elle reconnaît les inégalités et en subit même, nari a pourtant choisi de serrer les dents et de les encaisser, de se battre pour décrocher la lune sans tenter de changer les couleurs du ciel. faute de trouver du travail, et désireuse d’apporter de la stabilité à ses proches, elle a passé un concours sur un coup de tête pour devenir gendarme et contribuer à la paix.  
namjoon… l’appui, le pilier ; homme de la maison par défaut, compensant l’absence d’un père indigne de ce nom. si elle s’en veut, nari, c’est de n’avoir vu plus tôt combien il en souffrait, cloîtré dans un corps dont se dissociait son esprit. si elle s’en veut, nari, c’est d’être restée tétanisée devant cette vérité ; d’avoir laissé leur mère lui imposer de refouler ses émotions et ce qu’il considérait déjà alors comme sa véritable identité. il a fallu quelques années pour qu’elle toque à sa porte, hésitante, prête à confronter ce qu’aucun d’eux ne parvenait tout à fait à assumer. ça semble loin à présent ; il est devenu yeri avec un naturel troublant. parfois, nari a encore sur les lèvres le prénom du petit garçon qu'elle poursuivait pour le convaincre de dormir ; se suspend à demi-mot, croise le regard moqueur de sa soeur. la gratifie d'un sourire tendre et se corrige sans que l'étrangeté des premières fois n'altère l'équilibre qu'elles ont su trouver.
l’enlacer à la tombée de la nuit et chasser les cauchemars : sa façon à elle d’atténuer les travers d’une famille dysfonctionnelle que nayon encaissait comme un fardeau. elles en ont passé, des soirées à compter les étoiles, avant que l’âge ne les éloigne. et ça lui manque encore, à nari — l’impression de pouvoir faire quelque chose, concrètement. nayon mi-douceur mi-barricade, nayon endurcie avec le temps mais non moins tendre vis-à-vis de ses proches. nayon taquine et indocile, devenue une force avec laquelle compter plutôt que l’enfant à protéger ; et nayon, pour qui elle se fait un sang d’encre quand les heures s’égrainent sans l’ombre d’une nouvelle. si elles partagent le même combat, leurs méthodes divergent drastiquement, et ses sourires amusés n’empêcheront jamais nari de se faire un sang d’encre à chaque fois qu’elle disparaît sans rien dire.
il est si jeune, raven. trop pour tant l’enflammer, trop pour la faire frémir des insanités qu’il lui souffle à l’oreille, trop pour les suppliques qu’il lui arrache sur l’oreiller ; trop pour lui faire soupirer son prénom en infinies litanies. il a toujours eu le don de la mettre hors d’elle, raven. et nari a si souvent juré à grands cris ne pas pouvoir de le supporter, qu'elle peine à assumer aujourd'hui l'attraction électrique née de leur fièvre rageuse. persuadée de le connaître mais aveuglée par les rumeurs, elle se fustige d'avoir cédé à la tentation de devenir un énième nom dans son cimetière de conquêtes, pense n'être qu'un corps parmi d'autres dont il se délecte dans une chambre de motel. et elle se trompe tellement sur son compte, elle qui se fait douceur et tolérance pour l'humanité tout entière et qui ne se heurte que pour lui sur l'âpreté des préjugés.
Revenir en haut Aller en bas
 
(f) shein nari ❧ lee ji eun (iu) - réservée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Applications mobiles : 90% de celles installées gratuites
» [PREZ]NoRePlay
» Mitsubishi Pajero Sport Réservé au marché russe
» Ouverture d'une plage de ports impossible
» Avatar pris ou réservés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIRD WAVE :: the first word of our story :: A l’ombre de nos souvenirs-
Sauter vers: