Tumblr  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


this secret is a dead flower ((minhyuk))  :: jeju-si ((hurricane under the purple rain)) :: le centre-ville
avatar

Avatar : mark tuan.((got7))
Statut/orientation : biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



Crédits : me.
Pseudo : evil triangle.
DC(s) : //
Messages : 66
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 955
Sang Jinhyuk
poussières d'étoiles

mark tuan.((got7))
biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



me.
evil triangle.
//
66
26/04/2018
955

Avatar : mark tuan.((got7))
Statut/orientation : biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



Crédits : me.
Pseudo : evil triangle.
DC(s) : //
Messages : 66
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 955
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t128-if-you-don-t-love-me-it-does-not-matter-anyway-i-can-love-for-both-of-us http://thirdwave.forumactif.com/t164-je-t-aime-un-peu-passionnement-a-la-folie-pas-du-tout http://thirdwave.forumactif.com/t159-sang-jinhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t166-sang-jinhyuk#800 http://thirdwave.forumactif.com/t170-sangjh#821 http://thirdwave.forumactif.com/

Lun 30 Avr - 21:17
il suffit qu’il y ait un peu de douceur dans l’air,
pour que jinhyuk sorte la tête la première de l’autre côté de sa fenêtre,
il prend alors un léger bain de lumière en humant le parfum des fleurs épanouies dans leur jardinières qu’il arrose avec soin,
comme s’il s’occupait de ses enfants bien-aimé,
comme s’il était leur gardien,
celui qui existe uniquement pour les animer.
ah... qu’il les aime ses géraniums ; il les a sorti avec fierté pour l’occasion du printemps,
tout comme tant de choses en cette belle saison : une nouvelle coiffure, et de délicats vêtements,
et même son sourire qui se reflète dans le miroir.
après une préparation pleine de passion, le poète descend de sa tour d’ivoire,
et en ouvrant la porte d'entrée, il se prend en plein visage une brise qui l’accueil dehors,
comme une caresse heureuse de le voir, joyeuse qu’il sorte dans ce nouveau décor,
aux couleurs pastels et de feuilles bercées par l'atmosphère florale :
une des plus belles façons de remonter le moral.
jinhyuk salue chaleureusement les têtes familières qui passent devant lui ; cela le rend davantage ouvert et toujours un peu plus sage.
il a toujours une envie débordante et optimiste de rendre les risettes tendres,
de tendre aussi les mains blanches quand les situations deviennent de violentes avalanches.
ô si seulement il pouvait corriger cette m y o p i e,
((de ne voir que du bon dans le mal, du beau dans le laid, du faux dans le vrai))
mais pourtant,
il le sait qu’on ne vit pas dans une u t o p i e,
alors pourquoi tant insister ? pourquoi tant se forcer ?
((pourquoi cherche-t-il à tout d é s a m o r c e r ?))
alors pourquoi,
il s’est subitement arrêté d’écrire ? il ne veut surtout pas le dire,
((les raisons lui font perdre le sourire)),
ô diable toutes les pensées qui fanent les roses de sa vitalité.

il sent ensuite le parfum amer et charmant des boissons caféinées, puis de diverses douceurs pour les lippes gourmandes,
en effet, il vient d’arriver dans un petit café où l’on se sent chez soi ; et pas besoin qu’il se demande, où est-qu'il va s’installer ? car en regarde tout autour,
il sait déjà où aller : juste à côté de toi,

- salutations !
c’est agréable ici.
ah oui, j’oubliais...


((et il dépose juste devant, sur la table, un petit pot de jolies pensées qu’il avait dissimulé.
pour ne pas changer de ses habitudes,
et pour ternir toutes tes inquiétudes.))

- ceci est un petit cadeau...

et il orne ses lèvres avec ces courbes joviales,
pour cet instant-là, paisiblement convivial.

- tu vas bien, j’espère ?
enfin, tu as bonne mine je trouve.


et lui jinhyuk,
est-ce qu’il va bien ? est-ce qu’il le montre assez pour ne pas mettre le doute,
pour ne pas que deux, trois ou des centaines de gouttes ne tombent,
du ciel, comme de ses prunelles,
tu sais,
celle où les étincelles dansent et un jour peut-être,
((qu'elles exploseront telles une bombe.))
this secret is a dead flower


Dernière édition par Sang Jinhyuk le Sam 5 Mai - 2:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : kwon soonyoung (hoshi - svt )
Statut/orientation : célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
Crédits : thequeenshady ♥
Pseudo : prxm // whistle'
DC(s) : asami tohru
Messages : 89
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 602
Byun Minhyuk
poussières d'étoiles

kwon soonyoung (hoshi - svt )
célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
thequeenshady ♥
prxm // whistle'
asami tohru
89
26/04/2018
602

Avatar : kwon soonyoung (hoshi - svt )
Statut/orientation : célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
Crédits : thequeenshady ♥
Pseudo : prxm // whistle'
DC(s) : asami tohru
Messages : 89
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 602
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t111-choking-feels-like-a-kiss-from-chapped-lips http://thirdwave.forumactif.com/t205-skeleton-flowers http://thirdwave.forumactif.com/t198-byun-minhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t204-byun-minhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t206-petitprince-minhyuk https://www.pinterest.fr/proximawhistle/oc-byun-minhyuk-ethereal-boy/

Jeu 3 Mai - 16:27
Douceur dans l’air. La journée promet d’être tendre. De celles que Minhyuk apprécie. Douceur dans l’air et sur ses lèvres un sourire tout aussi délicat. Indolence suave, tandis qu’il prend place au café. Il est arrivé un peu en avance. Sorti directement de ses cours, sa pochette à dessins sous le bras, de nombreuses tenues en prévision, sa sacoche à l’épaule, il a été se poser tranquillement à cet endroit si cosy qu’on s’y sent chez soi. Il y a quelque chose de nostalgique dans l’air. D’apaisant. L’odeur du café se mêle à celle des pâtisseries et Minhyuk pourrait s’y croire. Dans le salon de la maison familiale, maman à la cuisine pendant un ses jours de congés, son frère encore à moitié endormi parlant avec son père qui lit le journal d’un œil, des commentaires sur la chevelure ébouriffée de Minwoo. Il pourrait s’y croire. Et se perd un instant dans la nostalgie satinée que l’endroit lui offre. Le souvenir le fait sourire, et son sourire se fait plus doux si possible. Bruit de clochettes tandis que d’autres clients rentrent, et il s’avance dans le lieu, un coin un peu à part comme nouveau royaume. On le laisse s’installer, papiers éparpillés soigneusement sur la table dans un ordre précis, et on vient prendre sa commande. Une infusion pour lui. Ni caféine, ni théine, mieux vaut éviter l’excitation. Le pas de côté aussi.

Concentré, une moue au visage, Minhyuk, ne l’avait pas vu rentrer. Ses doigts aériens, le crayon agile, des créations naissantes sur la surface blanche. Il ne l’avait pas vu rentrer, tant il voulait bien faire, tant il avait son regard posé sur ses œuvres, des critiques déjà au bout des lèvres. Prêt à détruire son propre travail. « Salutations ! » Sa tête qui se relève. Comme un animal aux abois. Mais c’est un sourire qui orne le visage du styliste, les coins de ses lèvres délicatement ourlés. « Jinhyuk. » Le prénom comme une évidence, la tendresse qui fait pétiller ses yeux à l’idée de voir son ami. « C’est agréable ici. Ah oui, j’oubliais... » Sourcil légèrement haussé, tandis qu’il déplaçait ses affaires, feuilles rangées en un tas, les crayons dans sa trousse, les dessins finis soigneusement rangés dans sa pochette prêts à la critique lorsqu’il les ressortirait. « Ceci est un petit cadeau... » Ses yeux qui se plissent en croissants de lune, le sourire délicat soudainement plus franc et c’était ses mains qui venaient s’enrouler autour du pot de fleurs. Des pensées. Assurance. Considération. Affection. Pensée affectueuse. Nostalgie également. Ses doigts glissant un instant sur les pétales délicats, vibrant de couleur, c’est de sa voix légère qu’il répond à l’attention, presque gêné comme toujours de recevoir autant d’affection. « Merci beaucoup, elles sont sublimes. »

« Tu vas bien, j’espère ? Enfin, tu as bonne mine je trouve. » L’attention est tendre, et Minhyuk ne peut s’empêcher d’acquiescer pour le rassurer. Son diabète n’est pas un secret, surtout pour ses proches. Il minimalise juste. Les rendez-vous à l’hôpital une routine qu’il accepte, et la néphropathie un mot trop dur, trop compliqué pour qu’il ne l’accepte véritablement. « Je vais bien. Et toi aujourd’hui ? Comment vas-tu ? » Et dans le regard du plus jeune, des inquiétudes non dissimulés, des étoiles brillantes, presque luisantes, tandis qu’il s’interroge sans que les mots ne franchissent ses lèvres. Avec juste le besoin, presque vital, de s’assurer qu’il allait bien. Parce que le poète n’écrivait plus. Et que si les poètes perdaient leur voix, c’est que le monde allait moins bien, un peu.

this secret is a dead flower


Dernière édition par Byun Minhyuk le Sam 9 Juin - 12:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : mark tuan.((got7))
Statut/orientation : biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



Crédits : me.
Pseudo : evil triangle.
DC(s) : //
Messages : 66
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 955
Sang Jinhyuk
poussières d'étoiles

mark tuan.((got7))
biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



me.
evil triangle.
//
66
26/04/2018
955

Avatar : mark tuan.((got7))
Statut/orientation : biromantique & demisexuel.


DO YOU KNOW WHERE THE WILD THINGS GO ? THEY GO ALONG TO TAKE YOUR HONEY ; BREAK DOWN, NOW SLEEP, BUILD UP BREAKFAST, NOW LET’S EAT MY LOVE MY LOVE LOVE
L O V E


✿ ❀ ✿


un pétale qui s’écoule est une l a r m e qui ruisselle ; elle s’est évaporée à la rencontre du rayon solaire bien-aimé. mais ce dernier à tout briser en voulant trop briller, en voulant trop brûler, il a détruit tout sur son passage ; son sourire pourtant, aurait pu guérir toutes les âmes égarées mais il était obnubilé par la beauté d’une fleur presque f a n é e…



✿ ❀ ✿

ô toi l'homme qui m'a arraché cette fleur des mains, tu oses lui couper les racines, tu voulais tellement la garder pour toi. que tu l'as mise dans une cloche en verre : elle crie au secours ; elle va mal ; elle se dessèche ; elle appelle à l'aide. tu oses lui dire que tu l'aimes mais tu lui arraches ses pétales alors dis-moi qu'est ce qui ne va pas, tu l'aimais pourtant pour ce qu'elle était, séduisante et luisante au parfum d'orient.

((il me fait peur,
le tueur de fleurs ;
s'il vous plaît,
faites qu'elle ne lui donne pas
son cœur))

tu penses faire le bien en voulant la protéger du mal. mais le mal c'est toi. quand elle s'est mise à fleurir, tu as brisé ses rêves sans prendre en compte ses désirs.

((maintenant tu pleures,
sale tueur de fleurs.
tu viens de comprendre :
elle était rare cette fleur))



Crédits : me.
Pseudo : evil triangle.
DC(s) : //
Messages : 66
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 955
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t128-if-you-don-t-love-me-it-does-not-matter-anyway-i-can-love-for-both-of-us http://thirdwave.forumactif.com/t164-je-t-aime-un-peu-passionnement-a-la-folie-pas-du-tout http://thirdwave.forumactif.com/t159-sang-jinhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t166-sang-jinhyuk#800 http://thirdwave.forumactif.com/t170-sangjh#821 http://thirdwave.forumactif.com/

Sam 5 Mai - 4:19
ressentir la tendresse démesurée,
il a l’habitude, c’est vrai, il est souvent confronté à ce genre de situation,
celles qui porte à nous rassurer,
nous assurer que,
tout va bien dans ce monde, enfermé dans une prison où règne en terreur la pression.
mais quand jinhyuk est avec toi, c’est encore mieux ;
c’est comme une couverture qui nous couvre lorsque l’on meurt de froid,
c’est comme un touché de velour sur l’épiderme d’une joue,
c’est une étreinte délicate autour du cou,
c’est des mots doux,
qui atteignent dans un souffle les oreilles chatouilleuses,
ou bien des sourires qui font plaisir à des prunelles soucieuses.

ta présence apaise avec légèreté son esprit, bien qu’il soit secrètement toujours agité comme une flamme ou une tempête de lourdes fatalités,
il est difficile de le remarquer, de l’imaginer, de se dire qu’il a parfois les nerfs en surchauffe et malgré toute l'ambiance générale il arrive encore,
toujours,
sans faire demi-tour,
à garder l’éternelle arc-de-joie sur ses lèvres,
((c’est comme un arc-en-ciel, qui arrive lorsque le bonheur se reflète sur les larmes))
jinhyuk est ainsi, il n’aime pas baisser les armes,
même si c’est sa plume qu’il a mis de côté.
((peut-être que toi, tu l’as trop facilement deviné)).
alors, il va bien minhyuk, c’est une bonne nouvelle et entendre sa voix si paisible,
le rend presque sensible à ce retour de question.

- je vais bien, je te remercie !

mais quel menteur,
quand il le souhaite, quand il continue à être égoïste en ne partageant pas ses sentiments,
cachotier quand le monde lui arrache des espoirs, lui arrache la source de son talent.
il est bien généreux d’offrir des pensées,
((mais c’est ses propres pensées,
qu’il aurait dû te confier)).

- je suis content qu’elles te plaisent.

il a senti, comme un rituel quand il t’offre des cadeaux, l’embarras sortir le bout de son nez,
mais pas assez moqueur pour que jinhyuk tente de réchauffer l'atmosphère,
car à la place il se penche sur tes affaires,
intrigué de tout, curieux de ton savoir-faire.

- tu étais en train de dessiner je suppose,
j’espère que tu t’en sors.


que toi au moins, tu y arrives, contrairement à lui,
((perdu dans sa m é l a n c o l i e)).
pourtant, il en est pas si sûr car il n’a pas eu le temps de jeter un coup d’oeil sur tes travaux,
– ni même de commander sa boisson,
et c’est un café qu’il choisit, en précisant le “sans sucre”, car c’est plus fort que lui , il veut se priver de douceur que toi, tu évites comme la peste.
ô jinhyuk, il pense toujours aux autres, comme à toi et à ta santé,
mais lui-même, il a oublié,
qu’il continue d’exister.
this secret is a dead flower
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Avatar : kwon soonyoung (hoshi - svt )
Statut/orientation : célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
Crédits : thequeenshady ♥
Pseudo : prxm // whistle'
DC(s) : asami tohru
Messages : 89
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 602
Byun Minhyuk
poussières d'étoiles

kwon soonyoung (hoshi - svt )
célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
thequeenshady ♥
prxm // whistle'
asami tohru
89
26/04/2018
602

Avatar : kwon soonyoung (hoshi - svt )
Statut/orientation : célibataire, coeur papillonnant, tombant amoureux d'un sourire, d'un regard, coeur battant pour les courbes féminines, l'assurance masculine. bisexualité douce assumée.
Crédits : thequeenshady ♥
Pseudo : prxm // whistle'
DC(s) : asami tohru
Messages : 89
Date d'inscription : 26/04/2018
Flooz : 602
Voir le profil de l'utilisateur

http://thirdwave.forumactif.com/t111-choking-feels-like-a-kiss-from-chapped-lips http://thirdwave.forumactif.com/t205-skeleton-flowers http://thirdwave.forumactif.com/t198-byun-minhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t204-byun-minhyuk http://thirdwave.forumactif.com/t206-petitprince-minhyuk https://www.pinterest.fr/proximawhistle/oc-byun-minhyuk-ethereal-boy/

Sam 9 Juin - 20:39
Ses doigts qui glissent délicats sur les pétales des pensées. Et son sourire tendre. Apposé comme une évidence sur ses lèvres. Minhyuk est heureux. Heureux d’avoir Jinhyuk à ses côtés. La présence du poète comme un baume au cœur. De ces êtres guérisseurs qui vous font aller mieux en un battement de cils. Et tandis qu’il assure son état. Correct. Pas le meilleur, des examens qui s’enchainent plus régulièrement qu’avant depuis quelque temps, ses piqures d’insuline qu’il ne peut plus oublier, son pouls à vérifier de nombreuse fois, le taux dans son sucre, mais pour autant, il est vivant Minhyuk. Profite autant qu’il peut de la vie. Il ne se plaint pas. Fait le fort. Plus dans la peur, la crainte de déranger qu’autre chose. Mais il est habitué maintenant. À dédramatiser. À hausser les épaules quand il reçoit les résultats du laboratoire et qu’ils ne sont pas si corrects que ça. Il connaît sa finalité. Craint plus la souffrance qu’il donnera aux autres. S’inquiète toujours des autres. Étincelles d’inquiétude dans ses yeux. Toujours. Le besoin de voir son entourage aller bien. « Je vais bien, je te remercie ! » Et même quand il lui assure Jinhyuk, que tout va bien, quand il lui assure, le styliste ne peut s’empêcher de continuer à s’inquiéter. Une question sur ses lèvres qui reste bloquée. Refoulée. ‘Pourquoi tu n’écris plus ?’ Pourquoi ? Il ne sait pas. N’ose pas. Se dit qu’il lui en parlera si besoin. S’il a besoin d’une oreille attentive, d’une épaule sur laquelle coucher ses malheurs. Ses peines. Ses tristesses.

« Je suis content qu’elles te plaisent. » Son regard passe du garçon au pot de fleurs qu’il y a toujours entre ses mains, et il ne peut s’empêcher de sourire. De les respirer de nouveau. Ses joues rosées, encore, sous l’attention. « Tu étais en train de dessiner je suppose, j’espère que tu t’en sors. » L’attention déviée sur ses dessins, sur ses esquisses, sans savoir si au final il pourra en faire quelque chose, il hoche la tête, délicat. Ose même, ressortir sa pochette à dessin qu’il avait glissé entre le pied de table et celui de sa chaise, en extirpant certains de ses modèles finis. Pas ceux d’aujourd’hui. Encore trop bruts, trop récents, à peine sortis de sa tête pour qu’il n’ose les montrer. Non. Des modèles qui ont été approuvés, annotations de la main de son professeur dans les coins. Et presque timide, il fait glisser les papiers sur la table. Les laissant devant Jinhyuk. À côté du café qu’on vient de lui apporter. Une grimace sur les lèvres de Minhyuk à la vue de celui-ci. Trop amer vraiment pour son palais. Sans doute trop aussi pour Jinhyuk. Il avait bien compris son manège de son côté. Taisant ses mots, pour ne pas le gêner dans son geste. De faire comme lui. De se priver de sucre. Denrée que Minhyuk ne pouvait se permettre. « Tu … Tu en penses quoi ? Ils ont été validés par mon professeur, j’ai commencé les patrons, et normalement la semaine prochaine, j’attaque la couture. » Ça le gène Minhyuk. De parler de lui. Ses mots un peu brouillons, un peu cafouillés. Et dans ses yeux l’inquiétude vraiment. L’impression que Jinhyuk ne va pas si bien que ça. Et l’amertume de ne savoir comment le réconforter. L’objet de ses peines encore inconnu.

this secret is a dead flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
this secret is a dead flower ((minhyuk))
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret Story Rpg (toutes les saisons)
» Secret Story Saison 5 RPG recrute un Modo !
» [Emy] Secret
» Secret Story 5, débarque sur BboxTV
» Dylan Dog: Dead of Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THIRD WAVE :: jeju-si ((hurricane under the purple rain)) :: le centre-ville-
Sauter vers: